Parmain

Accueil » Article » En souvenir de Maurice Genevoix

En souvenir de Maurice Genevoix

Lors d'une de ses délibérations, le Conseil Municipal a décidé de donner au groupe scolaire Sud le nom de Maurice Genevoix. au préalable, nous avions soumis ce projet aux directrices de l’école primaire et des maternelles qui, après consultation de leurs élèves, s’étaient arrêtées sur ce choix.

Madame Maurice Genevoix dont nous avions sollicité l’agrément nous répondit en ces termes :
"Nous sommes profondément touchés de votre désir de donner le nom de Maurice Genevoix à un groupe scolaire de votre commune et nous vous donnons de grand coeur notre accord. Voulez-vous accepter pour vous-même ; le Conseil Municipal; les enseignants, les élèves et tous les amis de mon mari, l’expression de notre gratitude très émue."

Né en 1890, Maurice Genevoix était élève de l’Ecole Normale Supérieure de la rue d’Ulm quand éclata la Grande Guerre de 1914-1918. A Verdun et aux Eparges il fut grièvement blessé. Après ces années cruelles, il se consacra à la littérature. Il en raconta quatre volumes- groupés en  1950 sous le titre de Ceux de 14, la vie et la mort de ses camarades de combat. Mais ce fut la région du Val de Loire, et tout particulièrement la Sologne où il avait sa propriété de campagne, qui inspira par la suite la plus grande partie de son oeuvre. Ecologiste avant la lettre et sans outrance, il aimait avec passion la vie de la nature, celle des gens de son terroir, celle des animaux de la plaine, des bois et des étangs, du fleuve et du ciel.

Son fameux Raboliot lui valut le prix Goncourt 1925. Plus tard, trois de ses livres parurent  en 1972 sous le titre Les Bestiaires, illustrés par l’auteur lui-même. Plus d’une soixantaine d’ouvrages sont dus à Maurice Genevoix dont l’écriture si personnelle est proche par la précision du trait et la coloration des mots de l’art du peintre.

L’auteur dans son abondante création n’a jamais négligé l’art de bien écrire, il a usé du mot juste souvent puisé dans la vocabulaire local, dans celui des métiers, celui du monde de l’animal, de la chasse et de la pêche ( La boîte à pêche en 1926, La dernière harde en 1938 ).

Président de l’association pour la défense de la langue française, il milita pour elle en participant à "Parlez mieux, écrivez mieux", ouvrage qui eût un très grand succès dans les pays francophones. Citons à ce sujet le témoignage de Jean Guitton : "Car il était amoureux de la langue française, de ses finesses et nuances, de sa correction. En même temps, il était imbattable pour les langues spéciales comme celle de la chasse à courre. Il caressait, il savourait les mots comme des champignons cueillis le matin dans la forêt."    

En 1946, sa carrière littéraire fut couronnée par l’élection à l’Académie Française, dont il devient le secrétaire perpétuel jusqu’à son décès, survenu en 1980.

Ses récits et ses romans s’adressent à tous les âges. Pour les plus jeunes, signalons Les compagnons de l’aubépine  paru en 1938 et, quelques années plus tard L’hirondelle qui fit le printemps  contes pour les enfants.
Recommandons aux aînés, entre beaucoup d’autres romans qui se passent chez nous, et quelques uns à l’étranger, ceux de La framboise et Bellehumeur retraçant les aventures canadiennes, ou Eva Charlebois dont les vicissitudes se déroulent dans les solitudes des Montagnes  Rocheuses.  Ces deux récits émaillés d’expressions locales de canadiens d’origine française, nous touchent par leurs caractères si typés de leurs personnages et les paysages dans lesquels ils évoluent, faits de lacs, de montagnes et de neige.

Parmain s’honore maintenant du nom  de Maurice Genevoix sur la façade du plus récent de ses groupes scolaires. Souhaitons que les élèves de ses écoles apprennent  à mieux connaître son oeuvre dont les sujets se déroulent bien souvent dans un environnement comparable au nôtre, entre rivière et forêt. Qu’ils apprécient la richesse de son vocabulaire, allié à la rigueur de la syntaxe, mais qu’ils en fassent avant tout la lecture pour le plaisir.

Contact: 

Par Stanislas Schaaf, ancien adjoint chargé de l'information